• Science, culture et société

L’irrésistible ascension de l’intégrité scientifique

  • Le 14 Mar. 2024

  • 17:00 - 18:00
  • Faculté de Santé de Sorbonne Université
    Amphi E
    105 bd de l'hôpital
    75013 Paris

  • Oui

Pierre Corvol est un ancien interne des hôpitaux de Paris (1964) puis chercheur post-doctoral au National Institutes of Health de Bethesda aux États-Unis, en 1969. Il devient professeur agrégé au CHU Broussais-Hôtel-Dieu en 1976. En 1983, il prend la direction de l'U36 de l'INSERM (Pathologie vasculaire et Endocrinologie rénale) et a été élu à la chaire de médecine expérimentale du Collège de France en 1989, chaire qu'il occupe jusqu'en 2012.

Pierre Corvol a présidé le conseil scientifique de la Fondation pour la recherche médicale (1995-1998), le Conseil scientifique de l'Inserm (1999-2003), le Conseil d'administration de l'École normale supérieure (2001-2004), le Conseil scientifique de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (2004-2006). Il a siégé au Comité de direction scientifique de l'Inserm de 1985 à 1992 et a grandement participé à la création des centres d'investigation clinique (1990-1992) qui permettent la recherche clinique en milieu hospitalier.

Pierre Corvol est membre titulaire de l'Académie des sciences depuis 1995 et il est depuis le 9 décembre 2008 membre titulaire de l'Académie nationale de médecine.

Il présentera dans cette conférence un historique de l'intégrité scientifique, et ses perspectives à court et moyen terme.

Longtemps, les manquements à l’intégrité scientifique ont été passés sous silence. Aujourd’hui, on en parle, on agit et on s’efforce de les prévenir. L’intégrité scientifique dispose d’un cadre juridique grâce à la loi de programmation de la recherche, d’une plate-forme de réflexion en lien avec les référents intégrité scientifique (l’Office Français d’Intégrité Scientifique), elle s’appuie sur les progrès de la science ouverte. Il reste néanmoins de nombreux  défis à relever pour que cessent les violations de l’intégrité scientifique qui portent atteinte à la confiance dans la science.